News

La mobilité électrique en France en pleine croissance

Une tendance de plus en plus présente dans les grandes villes de France:

Ces dernières années on a pu remarquer que nombreuses grandes villes de France se voient envahir par les trottinettes électriques, les VAE ou encore les gyroroues… Aujourd’hui on compte plus de 500 000 utilisateurs de ces NVEI (nouveau véhicule électrique individuel) en France.

De nombreux réseaux de distribution sont aujourd’hui présents dans plusieurs grandes villes de France: Paris, Lyon, Toulouse…

Sachant que 39% des émissions de CO2 en France* sont liées aux transports. Miser sur la mobilité électrique est une solution retenue par un nombre grandissant de communes.

Une économie croissante: 

1 735 228 EDP (mécaniques et électriques réunis) vendus en France en 2017 pour un chiffre d’affaires de 195,4M€ , les ventes ont augmenté de 30% cette année.

De plus en plus de stations touristiques s’équipent de bornes pour les recharger, voyant dans les vélos électriques un moyen de développer leurs activités et d’attirer vers elles une nouvelle clientèle.

Les ventes de VAE sont passées d’un peu plus de 15.000 en 2008, à plus de 130.000 en 2016.

On peut voir à présent se constituer des groupes de visiteurs avec guide, ou encore des opérations de street marketing.

Progression de 56% entre 2016 et 2018 puis il est prévue  une augmentation de 32% pour 2018 !

  • Les EDP électriques de « mobilité » (excluant le loisir tels que les hoverboards) c’est 101 000 produits en 2017 contre un peu plus de 257 000 vélos électriques (+ 90%) qui ont bénéficié de l’aide à l’achat de l’état et des autorités locales
  • L’ensemble des EDP c’est 1,7 million contre 2,8 millions de cycles (électriques et mécaniques) en 2017.

Une manière éco-responsable de se déplacer :

Dans le souci de se déplacer tout en respectant l’environnement et de réduire les émissions de CO2, les citadins ne manquent pas d’idées pour se déplacer autrement qu’en voiture  ou en transports en commun. C’est pourquoi monoroue, skate, vélo ou trottinettes électriques se multiplient sur les trottoirs.

Les grandes villes de France comme Paris, Lyon, Toulouse, Nantes, Marseille, Lille, Bordeaux, etc, se voient fermer leur centre ville ou certains quartiers aux voitures pour réduire la pollution et l’encombrement.

Ces engins représentent donc une alternative écologique et ludique à la fois au déplacements urbains en voiture ou moto. À Paris, Lyon, Toulouse, Nantes, Lille, Bordeaux, etc, se voient fermer leur centre ville au voiture ou certains quartiers pour réduire la pollution et l’encombrement.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *